Comment agencer un îlot dans la cuisine ?

L’îlot dans une cuisine se doit d’être pratique au quotidien mais aussi confortable à l’usage. Par exemple, les rangements sont davantage placés côté cuisine pour laisser neutre l’autre face, plus visible. De la même façon, pour aménager un coin repas agréable à l’usage, l’idéal est d’être placé en direction du reste de la cuisine. « Le mieux est de mettre les assises dos à la cuisine pour ne pas manger face aux casseroles sales », recommande Camille Hermand.

Si vous souhaitez intégrer un pôle de cuisson, une hotte de plafond est une solution adaptée pour chasser les mauvaises odeurs. Même si elle comporte certains inconvénients. « Les hottes peuvent être un élément perturbateur, gênant pour le regard, souligne l’architecte d’intérieur. En revanche, pour la cuisson, on dissimule souvent le micro-ondes, assez disgracieux, dans les meubles bas de l’îlot. C’est aussi un moyen de le mettre à la portée des enfants ! »

Amener l’eau dans un îlot est un peu plus compliqué. « Un îlot avec un point d’eau demande des travaux, avec notamment une évacuation et une pente suffisante, précise Jean-Noël Chevrier. L’idéal reste de prévoir la réalisation de ce type d’îlot dans de gros travaux ou en construction. Et si la pente n’est pas suffisante, la cuisine peut être surélevée par un podium, comme une estrade. C’est aussi une façon de dissimuler les câbles et les canalisations tout en structurant l’espace. »

Article similaire